Economie

Guinée-Développement : Le siège de l'ANIES inauguré

Par africamedia224 - 29 Jan 2020 à 23:02
Guinée-Développement : Le siège de l'ANIES inauguré

 Le président de la République, Pr  Alpha Condé a procédé  mercredi, 29 janvier 2020,  l'inauguration du   siège de l'Agence Nationale d'Inclusion Economique et Sociale (ANIES), sis à Cameroun dans la commune de Dixinn. 

 

 

Cette cérémonie inaugurale a connu la présence du premier ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, de plusieurs membres du gouvernement et des partenaires techniques et financiers de la Guinée. 

 

 

Dans son discours de circonstance, Sanaba Kaba, Directrice Générale ANIES, a indiqué que depuis l'avènement du président Alpha Condé en 2010, la Guinée s'est collectivement enrichie et la politique économique a engrangé de réels succès notamment par la relance du secteur minier, la stabilisation des indicateurs macroéconomiques et le renforcement de l'attractivité économique. 

 

 

“Ces effets économiques restent imperceptibles sur la réduction de la pauvreté. 60% de la population est touchée par l'extrême pauvreté et gagne moins de 450 dollars par an. C'est pourquoi, l'Agence nationale d'inclusion économique et sociale a été créée pour répondre aux nombreux défis liés à l'extrême pauvreté" a- t-elle souligné. 

 

 

Poursuivant,  la Directrice Générale de l'ANIES reconnaît que beaucoup de  défis restent à relever pour arriver à bout de l'extrême pauvreté. C'est pourquoi, dit-elle" je m'engage devant cette auguste assemblée et au nom de mon équipe, à ne ménager aucun effort, pour faire la rétribution des fruits de la prospérité une réalité" a-t-elle promis. 

 

 

Pour sa part, le président de la République,  Pr Alpha Condé, a souligné que 60% de la population guinéenne vit dans la pauvreté d'où la création de  l'ANIES afin de lutter contre la pauvreté.

 

 

“Faire des barrages c'est bien, ça donne l'électricité. Le taux de croissance à deux chiffres, c'est bien, mais ça ne change pas l'assiette du citoyen. Ce n'est pas ça que la population mange. C'est bien d'exploiter les mines, mais qu'est-ce que cela apporte au peuple? C’est pourquoi, nous avons décidé la création  de l’ANAFIC. C'est-à-dire, de consacrer 15% de recettes minières aux sous-préfectures. J’ai fait  le tour des sous-préfectures en Guinée et j'ai vu la pauvreté. Donc, il ne faut pas penser à Conakry seulement. Il faut commencer  là où il y a plus  de pauvres. Nous avons constaté qu'il y a beaucoup de pauvreté en Guinée. 60% des Guinéens vit dans la pauvreté et de  25 à 30 %  vivent une extrême pauvreté surtout les jeunes. C'est ce qui nous a poussés à créer l'ANIES et je suis très fier parce que à moins d'un an, nous avons fait certaines réalisations, Nous avons pu mobiliser 200 millions de dollars grâce à l'accompagnement de nos partenaires la Banque mondiale, la BAD”... a-t-il déclaré.

 

Mamadouba Camara