Politique

Guinée-Législatives : Les partis politiques candidats tirés au sort pour leurs passages à la RTG

Par africamedia224 - 22 Jan 2020 à 16:02
Guinée-Législatives : Les partis politiques candidats tirés au sort pour leurs passages à la RTG

La  HAC (Haute Autorité de la Communication)  a organisé lundi, 20 janvier 2020 une  concertation pour assurer une bonne couverture médiatique de la campagne électorale des partis politiques candidats aux législatives du 16 février 2020.

 

L'objectif était d'échanger avec ces acteurs politiques sur l'accès de ceux-ci aux médias de service public pendant la campagne électorale. 

 

Selon Sekouna Keïta, commissaire à la HAC,  la loi impose à la Haute Autorité de la Communication et au Ministère de la communication à l'occasion des élections en République de Guinée de tout mettre en œuvre pour assurer la couverture de la campagne électorale et permettre à l'ensemble des partis candidats de bénéficier d'un accès équitable aux médias de service public. 

 

“La loi oblige les médias de service public à couvrir les campagnes électorales. Les médias de service public  sont la RTG, l'AGP, le journal Horoya et les radios rurales. Ces médias ont obligation de couvrir la campagne électorale. Ici, l'exercice est un peu délicat,  étant donné que nous avons deux listes de candidats. Nous avons les partis qui sont candidats sur la liste nationale et il y en a  des partis qui sont candidats sur la liste uninominale. Les dispositions ont été prises  par rapport à la couverture médiatique. Donc, on a voulu échanger avec les partis politique sur les mécanismes qui sont envisagés  pour assurer la couverture de l'ensemble des candidats au scrutin uninominal et aux candidats sur la liste nationale sur le territoire national" a-t-il souligné. 

 

 

Pour permettre aux candidats sur la liste uninominale et sur la liste nationale de mieux toucher leur électorat, l'institution en charge de réguler les médias en Guinée propose : « Le jeu que nous voulons faire, c'est que les partis qui compatissent sur la liste nationale soient couverts  par la RTG, l'AGP et Horoya, puisque la RTG couvre l'ensemble du territoire national. Donc, quelqu'un qui veut être sur la liste nationale, il est important que son programme soit connu et à Conakry et dans les 33 préfectures. Par contre, la liste uninominale, quelqu'un qui se présente dans une préfecture n'est concerné que les populations de cette préfecture. Nous avons décidé que cette liste soit couverte par les radios rurales" a-t-il souligné.

 

Il faut noter que la HAC a mis cette occasion à profit pour procéder au tirage au sort des partis politiques qui vont défiler devant les médias de service public pour présenter leurs programmes de société.

Mamadouba  Camara pour africamedia224.com