Societe

Kissidougou-Armée : Menace de nombreux soldats formés et abandonnés sans matricules

Par africamedia224 - 18 Dec 2019 à 12:41
Kissidougou-Armée : Menace  de nombreux soldats formés et abandonnés sans matricules

Ils sont au total 1669 soldats recrutés en 2009, formés au Centre d’Instruction, d’Infanterie et de Recyclage de Kissidougou (CIIRK) et abandonnés à eux-mêmes, sans matricules. Après plusieurs démarches menées et courriers déposés auprès des autorités civiles et militaires, « sans réponse », soutiennent-ils, ces militaires, dans une déclaration rendue publique, ce dimanche 15 décembre 2019 à Conakry, ont menacé de descendre dans la rue pour se faire entendre.

 

 

« Nous, les 1669 soldats du Centre d’Instruction, d’Infanterie et de Recyclage de Kissidougou (CIIRK), informons les autorités que nous sommes prêts à descendre sur le terrain pour nous faire entendre, afin que nous rentrions en possession de nos droits (immatriculation) », a lu Sena Doré, leur porte-parole.

 

Ils demandent donc au président de la République, au ministre de la Défense nationale ainsi qu’aux chefs d’Etats-majors et aux autres responsables civils, de prêter attention à leur cause.

 

« Nous avons observé la discipline depuis près de dix ans. Par conséquent, nous, les 1669 soldats, sommes tous à Conakry, et seront sur le terrain face à nos frères militaires afin d’obtenir nos droits dans les prochains jours », ont-ils menacé.

 

Avec Mosaique Guinée